Avertir le modérateur

  • Imprimer

    Emergence d'un artiste... fictif !

    401197641.jpgCette composition abstraite est un leurre. Ce n’est ni un Picasso ni un Braque de la période Cubiste. Elle est signée de Donelle Woolford, une artiste de Harlem. La jeune femme qui a été photographiée dans son atelier (reportage photo sur le site de l’Institut d’art contemporain) aurait exposé à la Wallspace Gallery de Chelsea en février dernier. Son CV circule sur Internet. Pourtant, elle n’existe pas. Il s’agit d’un personnage inventé par Joe Scanlan, un artiste new-yorkais de 41 ans représenté par la Galerie Chez Valentin en France. Excédé de voir ses élèves en école d’art penser avant tout à leur carrière, Joe Scanlan a voulu leur faire une démonstration par l’absurde du système des galeries. Ce qu’il faut faire pour faire parler de soi : CQFD. Assemblage réussi en un coup de maître !

  • Imprimer

    Eloge du gribouillis

    454862666.jpg
    Je gribouille, tu gribouilles, ils gribouillent... partout ! Sur les murs, sur les chemises et les pantalons, sur les tables... Ah, la jouissance de laisser son crayon vagabonder n’importe où, n’importe comment et surtout là où c’est interdit ! Ce plaisir d’enfance, cet acte jubilatoire en forme de fines volutes anarchiques ou de gros pâtés de cancres envahissent le design contemporain. Une vraie revendication en cette année post soixante-huitarde : très tendance, il exprime la joie, le spontané mais surtout l’envie de faire ce que l’on veut sans contrainte ni contrôle. Quand on sait que gribouiller revendique une lointaine parenté avec gargouiller –en parlant des intestins- on imagine les soubresauts plus ou moins inconscients qu’ils expriment ! On le retrouve donc tout logiquement en sac à dos à roulettes pour ado en mal de tâches sur le site PlaneteBag (10,90 €, www.planetebag.com) ou en basquets multicolores pour fillettes psychédéliques chez Bata (29,90 €, www.batashop.fr). Car le gribouillis se porte haut en couleur. Dans la maison, le nec plus ultra est le papier peint pattes de mouches ! La succession anarchique de mots, cœurs, trompes d’éléphant et petites voitures sont signés Jean-Charles de Castelbajac (106 € le m2, Boussac). Le créateur n’en est pas à son coup d’essai puisqu’on lui doit déjà les premières robes graffitis réalisées en 1984 en référence à Andy Warhol. « Ce n’est pas avec tes gribouillis que tu réussiras dans la vie ! », aurait pu lancer les parents de Castelbajac à leur fils. A tort. Plus sage, le gribouillis peut prendre la forme d’une corbeille à fruits ronde en fil alambiqués d’aluminium chez Alessi (39 €, design Fratelli Campana), une suspension en fibre de verre mélangée chez Conrad Shop (modèle « Random Light », 670 €, www.conradshop.fr) ou un luminaire en mousse polyuréthane chez Ligne Roset (516 €, design Hiroshi Kawano)... L’essentiel est de ne jamais suivre la ligne droite !

  • Imprimer

    Buzz artistique : les 10 règles pour devenir artiste

    « Dans les livres d’art de 2105, tout artiste du XXe siècle autre que Pollock, Warhol, Judd et Hirst n’aura droit qu’à une note de bas de page », a estimé le collectionneur américain Charles Saatchi. Quels sont ceux qui laisseront leur nom dans l’histoire de l’art ? La concurrence est rude entre les artistes. Et le talent ne suffit pas. Voici les 10 règles pour un artiste d’avoir la cote :

    1.    Refléter les traumatismes de son enfance et si possible faire scandale
    (ex. l’expo « Présumés innocents » au Capc de Bordeaux en 2000)
    2.    Fréquenter les milieux branchés new-yorkais
    3.    Etre défendu par un grand conservateur
    4.    Avoir un galeriste qui parle anglais
    5.    Connaître François Pinault, le collectionneur et non l’architecte
    6.    Etre convoité par deux grands collectionneurs
    7.    Avoir exposé à l’étranger – même si c’est dans un café
    8.    Signer un contrat d’exclu de deux ans avec Charles Saatchi et garder sa confiance (Lorsque l’ancien publicitaire a vendu massivement toute ses oeuvres de Sandro Chia, la carrière de l’artiste fut ruinée)
    9.    Bénéficier d’une expo personnelle au Palais de Tokyo comme récemment Loris Gréaud
    10.     Avoir un fils Président de la République... (Pal Sarkozy, 80 ans, peintre, expose bientôt à l’Espace Cardin à Paris – Désolée d’avoir citer Sarkozy père, mais ça devrait booster l’audience du site !)

    Illustration : Qui veut gagner des milliarts ? - Arts Magazine

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu