Avertir le modérateur
Imprimer

Sur l'échiquier de José Levy, des souris empaillées

levy.jpg
Des souris et de l'art !? Galerie Emmanuel Perrotin à Paris, José Levy, designer, styliste de mode et depuis peu artiste, présente un jeu d'échec dont les pièces sont de vraies petites souris blanches... La moitié a été teinte en noir. "Les deux souris qui portent un grelot sont les fous", commente José Levy, fier de sa petite troupe de retour de chez le taxidermiste. Brrr... On frémit à cette réalisation qui se veut transgressive mais qui heurte, à mon sens, le simple respect que l'on doit aux êtres, aussi petits soit-il. Gagné ! dira l'artiste, qui s'attend bien évidemment à de telles réactions. Sur son site Internet, la galerie présente l'artiste "comme un coloriste hors pair et un tailleur au regard précis"... Qu'en pense la reine ? Diable que je n'aurais pas aimé être son modèle ! Jusqu'au 7 mars, Galerie Emmanuel Perrotin, 76, rue de Turenne Paris 3e.

Commentaires

  • Hirst a ouvert les portes à "l'art" cadavérique. ses "oeuvres" partant à 20 millions de dollars, Il faut désormais s'attendre à une surenchère du sordide. Entre l'autre qui expose un chien en train de crever et l'exposition de dépouilles, peut-on faire n'importe quoi au nom de l'Art (sujet de philo pour 2009).

  • Il y a pourtant tant d'autres manières de sublimer sa discipline!
    Votre impression est la mienne, et je ne peux m'empêcher de voir là une analogie avec l'esprit de l'exposition itinérante de Cadavres décharnés, disséqués et plastifiés de la Sucrière à Lyon en juin dernier. Mon oeil de vulgaire spectateur à été choqué, mais je précise que c'est seulement ma vulgarité qui a été atteinte, le reste n'ayant heureusement pas été touché!..

  • Serait-ce de l'art?
    A mon avis , l"artiste" ou celui qui se veut l être, ferait bien mieux de renoncer -pour son bien être et le notre- aux substances hallucinogènes et illictes dont il doit consommer des doses pantagrueliques.
    Appeler cette demonstration de l'art est une pure fumisterie, qui vaudrait un zero pointé à l'etudiant qui la presenterait à son professeur d'arts plastiques.
    Coluche disait dans l un de ses sketches (le clochard analphabête je crois) "tous les égoûts vont dans la nature", je pense en voyant ces photos, que certains dechets aquatiques se plaisent à se regrouper dans certains esprits...

  • RATATOUILLE, OUILLE OUILLE !!!

  • Je me demande si nous sommes sur le site "bienpensant.com", ou s'il s'agit d'un site qui de près ou de loin s'intéresse à l'art contemporain.
    D'un point de vue strictement religieux, je ne pense pas qu'il y ait une hiérarchie à établir entre l'usage artistique de la taxidermie pour une souris, et l'usage économique de la même souris par expérimentation chimique à fins d'essais cosmétiques par exemple.
    Certains consomment des cosmétiques, d'autres des oeuvres d'art!
    Il est donc établi que la consommation d'oeuvres d'art ouvre l'esprit plus que celle de cosmétiques et autres produits "testés".
    Plaçons nous maintenant du côté de ces adorables souris blanches. C'est bien le propos n'est-ce pas? Si vous étiez souris dans notre monde d'hommes, préféreriez vous finir comme modèle d'un artiste, militant à votre manière en symbolisant la reification de l'animal, de l'humain...ou dans une poubelle, après avoir inutilement étouffé sous l'effet d'un produit candidat à la composition d'un brillant à lèvres, d'un shampoing, ou d'un savon à vaisselle?
    Et si l'artiste avait eu la volonté de dénoncer tous ces essais sur les animaux, n'y avez-vous donc pas un instant pensé? S'il avait eu cette volonté là, comme il aurait réussi...
    Si mon avis avait dans ce blog le moindre intérêt, je dirais combien j'ai été subjuguée par la force de cette exposition, comme j'ai été touchée de voir danser les souris sur l'échiquier, et nous jouer des tours, et nous faire des pieds de nez...Je dirais le sublime de ces trois arbres qui veillent, protègent, reflètent, de ce noir lumineux, de cette nuit veloutée qui infiltre sous nos paupières d'enfant des rêves de design, de cette hirondelle (signature de José Levy), dont l'envol est lumière, ombre, symbole...

  • Plutôt atypique comme échiquier, mais je trouve l'idée original, du moment que les souris n'ont pas été martyrisées ...

  • Comme dit plus haut l'artiste doit abuser de certaines substances :)

  • Provoquer une réaction en faisant de l'art d'accord. Mais de là à empailler des animaux là non! Gratuit et inutile à mon avis...

  • Bonjour, nouveau concept d'exposition sur le web www.icidexpos.com bonne visite amicalement Eddie.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu