Avertir le modérateur

Art en débat - Page 3

  • Imprimer

    Pourquoi les oeuvres des autoroutes sont-elles si laides ?

    yougoslave-2.jpg

    L'art des autoroutes ! Voilà longtemps que je m'étais promis, malgré ma furieuse envie d'excès de vitesse à sa simple vue, de m'intéresser à cette oeuvre que des millions d'automobilistes ont dans leur champ de vision dès qu'ils descendent vers le Sud ! Profitant de ma route des vacances, et aussitôt franchi le péage de Fleury-en-Biere (Seine et Marne) sur l'autoroute A6, j'ai donc fait un arrêt pour regarder de plus près ce qui ressemble à des pâtés d'écolier laissés sur un cahier à gros carreaux. Renseignements pris, cette fresque a été imaginée par le peintre yougoslave Djoka Ivackovic (né en 1930) et réalisée par le maître céramiste Alain Girard en 1991. Du carrelage grand format. Représentant du courant de l'abstraction lyrique, j'ai ainsi découvert qu'Ivackovic est connu pour peindre exclusivement sur des formats carrés. Le fond blanc y est apparent, et chaque peinture est exécutée en une seule séance de travail. "Ces repères précis et intangibles sont la seule géométrie que s'impose l'artiste, ils isolent la peinture et renforcent la vivacité de l'émotion qu'elle véhicule", lit-on sur le site de la Collection Société Générale. "Véhicule"... le mot est bien trouvé... Dkoka Ivakovic est l'un des nombreux artistes à avoir bénéficié du décret du 1% aux investissements routiers instauré en 1982.  Faut-il s'en réjouir ? C'est malheureusement ce genre d'oeuvres qui fait croire au plus grand nombre que l'art contemporain n'a pas de sens.

  • Imprimer

    Fin de chantier des Colonnes de Buren

    Buren - place des terreaux.jpgDaniel Buren est satisfait. Son spectaculaire coup de gueule a bel et bien été entendu par le Ministère de la Culture : début octobre, Place du Palais Royal à Paris, ses célèbres Colonnes seront à nouveau illuminées et laisseront jaillir l'eau. Car cette oeuvre est avant tout une fontaine. "Elle devait être entretenue comme le sont toutes les fontaines de la Ville de Paris", m'a confié Daniel Buren que j'ai rencontré vendredi dernier lors d'un vernissage.

    Mais l'artiste a bien l'intention d'aller plus loin et d'obtenir la même attention pour toutes ses oeuvres qu'il juge délaissées. A commencer par la Place des Terreaux, à Lyon (photo). "La place est située juste sous les fenêtres du maire de Lyon. Les fontaines sont dans un état déplorable, elles connaissent également de terribles dégradations", affirme t-il. "Heureusement, ce n'est pas une fatalité. Place des Célestins, dans le parking Lyon Parc Auto, l'oeuvre en pente hélicoïdale est aussi belle que le jour de son inauguration !"

    palais-royal-buren.jpgPhoto prise le 9 juillet : les panneaux de chantier Place du Palais Royal ont été dessinés par Daniel Buren lui-même, une oeuvre à voir jusque fin septembre...

  • Imprimer

    L’expo « Our Body à corps ouvert » vient scandaliser Paris

    diapo_bodies8.jpg

    Après Lyon, Marseille, bientôt Paris ! Admirez ce magnifique système musculo-squelettique, la perfection de ce globe oculaire, l’élégance de ce métacarpe ! On se croirait… dans la Nuit des morts-vivants, ou dans une salle de dissection. Et pourtant ! Il s’agit d'une exposition qui soulève le scandale partout où elle passe et qui avait été refusée en première instance par Paris… avant d’y revenir dans un espace de la Madeleine. Oyez, oyez, bonnes gens ! Il s’agit des corps de personnes décédées, toutes d’origine chinoise, ayant –selon les organisateurs- fait don de leur corps à la science. Les cadavres ont été écorchés pour montrer l’ensemble de nos muscles, artères et autres ridules, puis conservés intacts grâce à un nouveau procédé dit de « l’imprégnation polymérique ». Avant d’être mis en scène dans toutes les positions de la vie quotidienne : sur un vélo, jouant au tennis, etc... L’initiateur n’est autre que Pascal Bernardin, organisateur de concerts (Bob Marley, U2, téléphone, The Police...). Faut-il s’en réjouir, se dire que cette exposition est dans la droite ligne des grandes démonstrations publiques passées de dépeçages (la cupidité et la mise en scène en moins à l’époque…) ? Est-ce de l’art, est-ce de la science ou une pure exhibition commerciale ? Damien Hirst aurait-il fait des émules ? On peut en douter. Un spectacle à ne pas manquer… de commenter ! Du 12 février au 23 août, à l’Espace 12 Madeleine (Paris 8e) www.ourbodyacorpsouvert.com

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu