Avertir le modérateur

Délire de l'art - Page 4

  • Imprimer

    Envoyez le "Soleil du matin" d'Edward Hopper par La Poste !

    EdwardHopper.jpg

    « Morning Sun », toile peinte en 1952 par l'Américain Edward Hopper (1882-1967), l'un des chefs de file du naturalisme, sera édité en timbre en 2012. L'artiste new-yorkais met ici en scène un intérieur clos et un personnage féminin enfermé dans sa réflexion et sa solitude. Connu pour ses silences et ses introspections, Hopper avait souvent cette remarque : « si vous pouviez le dire avec des mots, il n’y aurait aucune raison de peindre. »

    Infos pratiques : Le vendredi 3 février de 9h à 18h et le samedi 4 février de 10h à 18h, au « Carré d’Encre », 13 bis rue des Mathurins, 75009 Paris.

    > http://timbres.laposte.fr

    Cette année, envoyez vos voeux en sourires avec notamment le timbre de Jean-Michel Othoniel, le "Kiosque des noctambules" ou bien celui de MissTic "Femme de l'être".

  • Imprimer

    Mireille Loup signe le 1er livre photo interactif sur iPad

    Nocturnes_02_t.jpgChef d'oeuvre poétique, "Nocturnes ou les garçons perdus", premier livre multimédia sur iPad, est signé de la photographe Mireille Loup. Merveilleux travail de scénarisation et de mise en forme des images de l'artiste réalisées en 2006/07. Tapis volant, coffre aux cauchemars, fantômes de la forêt... ce conte de la nuit est depuis aujourd'hui accessible sur Apple Store au prix de 3,99 euros. Soyez les premiers à lire ce livre magique de 24 pages photos et 22 pages de texte.

    Jusque mars 2012, Mireille Loup expose au Musée des Beaux-Arts d'Ajaccio : "Un monde sans mesures", 15 artistes contemporains français proposant un univers imaginaire, sur les traces de Lewis Carroll, avec Mireille Loup, Philippe Ramette ou encore Gilbert Garcin.

    > Voir le portfolio "Nocturnes ou les garçons perdus"

    > Télécharger le livre sur iTunes

  • Imprimer

    La 11e Biennale de Lyon tirée par un homme nu sanglé

    jumeaux-sucriere-biennale-lyon.jpg

    Emmanuel et Etienne Borgo, 37 ans, offrent leur corps à l’art, jusqu’au 31 décembre, à la Sucrière, à l’occasion de la biennale d’art contemporain de Lyon. Une performance étonnante qui fait se déplacer les Lyonnais… Les Jumeaux ont répondu ensemble à la petite annonce déposée par la photographe brésilienne, Laura Lima, invitée de la biennale. Son intervention consiste à montrer un homme en action en train de tirer sur des sangles. Cela nous rappelle une performance imaginée par la chorégraphe allemande Pina Bausch il y a 20 ans...

    Etienne, graveur de pierre, est modèle vivant aux Beaux-Arts de Nice. Son frère, Emmanuel, danseur, est aussi modèle vivant pour les Beaux-Arts de Lyon. L’un fait du yoga, l’autre du butô et du qi gong. Tous les deux ont un corps sculpté digne des plus beaux apollons de la Grèce antique. Les deux athlètes se relayent. Ils travaillent chacun trois jours de suite, de 13 à 18 h. Ils font une pause de 5 minutes toutes les heures. Ce qui est rassurant, c’est qu’ils affirment être bien payés pour un mi-temps.

    Avis aux amateurs de belles anatomies, les frères sont visibles à tour de rôle du mardi au vendredi, de 11 à 18 h, à la Sucrière, 49 quai Rambaud, Lyon 2e. (Photos Pierre Augros)

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu