Avertir le modérateur

Délire de l'art - Page 9

  • Imprimer

    Mariel Clayton : Barbie m’a tuer

    barbie-mariel-clayton.jpg

    Ames sensibles s’abstenir ! Barbie Tueuse Sanguinaire vient de commettre un nouveau forfait ! Elle vient de décapiter et de dépecer Ken, dont les restes trainent sur le carrelage de la cuisine… Souriante, heureuse, elle admire son travail, un verre de Schweppes bien mérité dans une main, une épée dans l’autre, bien plantée dans l’abdomen du monsieur. Au mur, entre les poêles et la liste de course fichée sur le frigidaire, deux fusils mitrailleurs sont accrochés au mur. Est-ce parce que Ken a refusé de faire la vaisselle que Barbie s’est mise dans une rage meurtrière et fait bouillir sa tête dans la marmite ? Toujours est-il que la photographe canadienne Mariel Clayton – dont j’ai découvert les œuvres dans Beaux Arts de ce mois-ci - a décidé de passer à l’action et de dégainer devant toute tentative de stéréotype sexiste. Ras le bol des femmes au foyer et autres blondasses censées se manucurer les ongles pour leur bel étalon !

    La jeune-femme a eu le déclic gore au Japon, en regardant toutes les figurines kitch destinées aux petites filles. Sus à Mattel et autres fabricants de stéréotypes, il va y avoir du sang sur les murs ! Barbie bouchère, Barbie aux toilettes, Barbie insomniaque… Mariel Clayton joue des éclairages et des contrastes pour nous dépeindre un monde aux codes inversés. Un travail aussi réjouissant que celui de la photographe allemande Anne-Catherine Becker-Echivard avec ses mises en scène ironiques de poissons. Ici la révolte sociale a passé un cap. Il était temps que Barbie se rebiffe !

    > Voir le site de Mariel Clayton

    www.thephotographymarielclayton.com

    > Voir plus de photos sur Flickr

    http://www.flickr.com/photos/marielclayton

  • Imprimer

    Xavier Veilhan : "Orchestra" maestro !

    xavier veilhanVoici une illustration magistrale du mouvement perpétuel faite exposition… Turbine géante, constellations en hommage à Calder, rayons dynamiques inspirés de Soto, et quelques figures humaines en polystyrène, sa marque de fabrique... Xavier Veilhan, 48 ans, présente à la galerie Emmanuel Perrotin non pas une rétrospective, mais un ensemble d’une trentaine d’œuvres nouvelles, pour la plupart inédites.
    xavier veilhanMais les pièces semblent à l'étroit dans chacune des salles. Bien que s’intitulant « Orchestra », on peine à imaginer l’ensemble de manière uniforme et articulée, sur les deux niveaux du magnifique hôtel particulier du marais. Après Versailles en 2009, le système planétaire de Xavier Veilhan apparaît ici manquer d'espace. A quand une exposition personnelle à la Tate Modern de Londres ? Jjusqu’au 12 novembre.

  • Imprimer

    Surpris(e) par la nuit, avec Bram Van Velde

    Bram-Van-Velde.jpg"Je peins l'impossibilité de peindre"... France Culture a rediffusé à 4h du matin une émission consacrée à Bram Van Velde. Bonheur d'une insomnie et "son frappement régulier ponctuel comme un pic-vert dans l'écorce d'une nuit", pour reprendre le poète Jacques Dupin.

    Je vous invite à télécharger le podcast de "Surpris par la nuit" du 7 juillet 2011. Portrait radiophonique de Bram Van Velde, "peintre de l'empêchement" comme le qualifiait son ami de Samuel Beckett. Difficulté de dire, de peindre.

    Jean Frémon évoque le dévoilement permanent et cite le philosophe Wittgenstein "le génie, c'est le courage dans le talent". Pour Charles Juliet, Bram Van Velde avait un sens aigu du vrai, rappelant les propres mots de l'artiste "l'art n'a que très rarement servi le vrai".


    Charles Juliet au musée des Beaux-Arts de Lyon par MuseeBeauxArtsLyon

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu