Avertir le modérateur

art éphémère

  • Imprimer

    De l’art éphémère dans un hôtel Formule1

    1669784956.jpg
    Sinistres et standardisés, les Formule 1 ? Pas toujours ! Pendant 3 jours, le groupe Accor –propriétaire de la chaîne d’hôtels low-cost-  a eu la bonne idée de faire appel à 10 artistes pour assurer la transformation éphémère des chambres dans un établissement de la région parisienne. L’objectif avoué : communiquer sur leur changement de nom. Personnellement, je me serais bien roulé sous la couette dans la chambre revue et corrigée par Henri Wagner -alias Rengaw- 27 ans, décorateur. Il a su mettre en scène un dormeur imaginaire, enroulé sous un drap blanc. Mes nuits auraient été plus agitées face aux murs repeints par le graffeur Sliman Ismaili, 34 ans, qui a avoué s’être laissé aller à « vider sa bombe ». Je n’aurais pas fermé l’œil de la nuit en choisissant la chambre de Vincent Delmas, 33 ans, recouverte du sol au plafond de 3 534 photos au format polaroïd afin de « suppléer à l'absence d’empreintes personnelles » de ces chambres d’hôtel. Mais j’aurais enfin trouvé le repos dans le décor immaculé de Benedetto Bufalino, 26 ans, qui a transformé sa chambre en sculpture « semblable à une page blanche avant un nouveau départ. » Vous aussi faites votre palmarès ! Jusqu’au 3 juillet, vous pouvez voter en ligne sur hotelf1.com et faire ainsi gagner votre artiste préféré. Dommage que toutes ces chambres aient été condamnées à retrouver leur terrible anonymat....

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu