Avertir le modérateur

performance

  • Imprimer

    Marina Abramovic made me cry

    marina-abramovic.jpgLe face à face proposé par Marina Abramovic aux visiteurs du MoMa de New York aura duré 700 heures, entre larmes et sourires (diaporama). Du 14 mars au 31 mai, l'artiste serbe a invité les curieux à venir un par un s'assoir en face d'elle, derrière une table en bois, 7 heures par jour, du lundi au vendredi. Les yeux dans les yeux, les visiteurs sont restés entre 1 minute et plusieurs heures à fixer du regard la grande dame de la performance. Quelques célébrités se sont même prêtées à l'expérience, telles que Björk, Isabelle Hupert ou encore Lou Reed. Les témoignages évoquent la conversation silencieuse, l'émotion sous-jacente, entre joie et effroi.

    Si au cours de ces 30 dernières années, Marina Abramovic, 64 ans, s'est confrontée à des actions brutales et souvent douloureuses, comme absorber des psychotropes ou encore avec son complice l'artiste allemand Ulay se tirer les cheveux pendant des heures ou se coller les lèvres pour respirer le même air juqu'à la suffocation, la rétrospective The Artist is Present que vient de lui consacrer par le MoMA et cette confrontation inédite avec le public fera sans doute date dans l'histoire de l'art.

    > Voir le blog d'un des visiteurs Marina Abramovic made me cry

  • Imprimer

    Jan Favre va bientôt frapper… au Louvre !

    4559a4b6197dd093c4b712663afdeda2.jpg

    En avril prochain, le performer flamand Jan Fabre va surprendre son public dans l’un des plus hiératiques musée du monde, le Louvre ! Jan Fabre ? Si, si… Vous connaissez forcément cet artiste, ou bien vous en avez déjà entendu parler…. C’est lui qui a fait scandale à Avignon en 2006 pour avoir fait pisser ses danseuses sur scène. Les larmes de sang et de sperme dans son spectacle présenté à l’Hôtel de ville de Paris en 2007, c’est encore lui. Ce spécialiste de la provocation, danseur, chorégraphe mais aussi sculpteur, se dit avant tout un artiste mystique, provocateur et libre. On aime, ou on aime pas… Moi, je salue sa liberté de ton et son imagination sans contrainte !

    Au Louvre, du 11 avril au 7 juillet, Jan Fabre aura donc carte blanche pour investir les allées du Département des peintures flamandes. Attention au choc ! Van Eyck, Bosch et Rubens –entre autres maîtres incontestés- seront ainsi revisités par cet artiste parmi les plus subversifs de sa génération. Une sculpture en bronze doré à la feuille 24 carats Sanguis Sum, représentant un agneau doré coiffé d’un chapeau de carnaval, répondra par exemple en écho à l’Agneau mystique de Van Eyck, un des trésors de la peinture flamande. Le Louvre avait déjà convié Annette Messager à investir ses salles voici quelques années, la violence en moins.
    Fervente admiratrice du travail de Fabre, la Reine de Belgique inaugurera elle-même l’exposition. Elle lui a notamment commandé de décorer le plafond de la salle des Glaces de son palais de Bruxelles : un revêtement hallucinant composé de 1,4 million de carapaces de scarabées. Réverbérant la lumière, ces petites coques de 27 mm donnent des tons changeants, passant par toutes les teintes de vert et de bleu.

    Provocation facile ? Scatologie instrumentalisée ou vrai travail de rébellion pour cet artiste inspiré par l’univers du carnaval, fils d’un entomologiste qui l’initia tout jeune à l’art de la dissection ? Pour mieux comprendre les motivations de Jan Fabre, je suis allée le rencontrer à Anvers, dans son atelier de Troubleyn. « Mon travail porte sur la vulnérabilité de l'être humain, je suis un activiste poétique », m’a t-il confié. Le corps et la chair sont ses obsessions. Il le prouve dans son travail de plasticien avec des oeuvres à bases d’insectes ou de chimères à têtes de chouettes. Troubleyn est son atelier-laboratoire. Ce bâtiment en brique d'environ 2500 m2 abrite deux salles de spectacle. Les artistes de tous horizons viennent y travailler et lui rendre hommage. Une sorte de Factory (l’antre d’Andy Warhol) à la hollandaise ! Une trentaine d’amis plasticiens y ont marqué leurs empreintes. On y retrouve par exemple une sculpture du Belge Wim Delvoye, une installation de l’Espagnol Enrique Marty (son artiste préféré) ou bien la décoration de la cuisine par la performer Serbe Marina Abramovic. Visite guidée en images...

    Le 22 avril, une performance sera donnée au pied de la Victoire de Samothrace. Réservez dès maintenant vos places ! Le spectacle devrait faire du bruit… à en réveiller tous les occupants des sarcophages romains !

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu