Avertir le modérateur

- Page 3

  • Imprimer

    Cézanne, Rodin, et Bonnard sélectionnés pour Shanghai 2010

    rodin.jpg

    Le musée d'Orsay dépouillé de ses oeuvres en 2010 ! Les sept chefs-d'oeuvre  L'Angélus de Millet, Le Balcon de Manet, L'Âge d'airain de Rodin (photo - simulation Jacques Ferrier), La Femme à la cafetière de Cézanne, La Salle de danse à Arles de Van Gogh, Le Repas de Gauguin et La Loge de Bonnard seront les guest stars du pavillon de la France pour l'Exposition universelle Shanghai 2010. L'édifice, qui attend 10 millions de visiteurs, est signé de l'architecte Jacques Ferrier : le théâtre de verdure et son jardin à la française vertical devrait séduire les Shanghaiens. Projetées sur un mur de 4 mètres de haut et de 300 mètres de long, un diaporama dévoilera le visage de Bordeaux qui présentera sa 4e biennale d'architecture, ou encore de Marseille, capitale européenne de la culture en 2013.

  • Imprimer

    Quand l'art des méninges !

    cerveau-neon-agnes-winter.jpgLa chasse et la cueillette à l'origine de nos différences de goût en art ?! Selon des scientifiques espagnols, dont les travaux ont été publiés dans la très sérieuse revue scientifique américaine Proceedings of the National Academy of Sciences, le cerveau des femmes et celui des hommes ne réagiraient pas de la même façon face au beau en raison de la division du travail opérée dès les premiers âges de l'humanité. Aux hommes les grands espaces, aux femmes la minutieuse observation des baies ! Cette étude, menée auprès de 10 femmes et 10 hommes (pas de quoi parler d'une cohorte représentative tout de même...) grâce à des magnéto-encéphalographes a révélé que les femmes développent une activité neuronale dans les deux hémisphères face aux oeuvres pour lesquelles elles éprouvent une émotion esthétique, tandis que les hommes n'activent que l'hémisphère droit. Or, c'est bien connu, les aptitudes visio-spatiales sont souvent mieux réalisées par l'hémisphère droit. De l'art de transposer le désormais célèbre adage "Pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières" en art ! La petite mysoginie ordinaire érigée en chef d'oeuvre.

    > En savoir plus sur l'étude www.pnas.org

    Illustration : Néon sur laque, de l'artiste Agnès Winter (1998)

  • Imprimer

    Quand la Chine se copie elle-même !

    Yue-Minjun.jpg

    Pour quelques dizaines d’euros, offrez-vous un portrait inspiré des toiles de Yue Minjun (né en 1962), l’artiste contemporain actuellement le mieux coté en Chine – son tableau intitulé Gweong-Gweong (1993) montrant des Chinois aux visages rougeoyants hilares s’est vendu en mai 2008 près de 4 millions d’euros chez Christie’s ! Pour ce faire, il suffit de vous promener dans le grand bazar de la vieille ville de Shanghai. Les petites échoppes les proposent sans scrupules entre des portraits de Mao et des dragons volants.

    Yue-Minjun-2.jpgLa Chine, championne du monde du plagiat ? Elle en a fait son cœur de business dans l’industrie comme dans la sculpture. Dans la région de Quyang, au Sud-Ouest de Pékin, 50 000 ouvriers sculptent à la chaine chevaux de la Dynastie Han (202 -220), éphèbes grecs, bustes romains, anges et Christ en croix par millions. Les 2500 ateliers travaillent pour le marché de l’exportation qui représente 60% de leur activité.
    Mais la copie n’est ni une nouveauté ni une réelle spécialité chinoise. Le Louvre n’a t-il retiré en 2001 de ses vitrines la « Tête bleue », longtemps considéré comme un chef-d’oeuvre de l’Egypte ancienne. La tête en pâte de verre bleue surmontée d’une coiffe violette, riche en plomb et en arsenic, datait en réalité des années 1920. Les musées du monde entier en sont pleins !

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu